Aller au contenu principal

La VMC double flux

La VMC – ou ventilation mécanique contrôlée – double flux est entrée dans les mœurs ces dernières années. Ce système de ventilation assure, en plus d’un bien-être grâce à une meilleure qualité de l’air, des économies d’énergie. Il est essentiel de bien en comprendre le principe et de choisir un modèle adapté à votre besoin.

Principe de la VMC double flux Le choix et l’entretien de la VMC Simple flux ou double flux ? Les inconvénients Les avantages Prix et rentabilité

Le principe de la ventilation double flux

Installer une VMC double flux permet de récupérer la chaleur de l’air extrait pour la transférer à l’air soufflé grâce à un échangeur (généralement logé dans les combles). L’air extrait et l’air soufflé ne sont ni en contact ni mélangés, il n’y a qu’un transfert de chaleur.

L’air est extrait dans les pièces telles que : la cuisine, la salle d’eau ou la salle de bain, les toilettes, le cellier, bref, les pièces d’eau, généralement humides. L’air est ensuite soufflé dans les pièces principales : salon, chambre, bureau, salle à manger…

Le choix et l’entretien de la VMC

Il est préférable de s’orienter vers un modèle certifié type NF 205 (norme française). Il garantit des rendements satisfaisants et une consommation électrique raisonnable. Pour bien dimensionner son débit, il est conseillé de choisir une VMC double flux adaptée au volume de sa maison. Un modèle surdimensionné entraînerait une surconsommation et un assèchement de l’air.

Au moment de la pose d’une VMC, l’installateur doit équilibrer les débits de chaque bouche d’extraction à l’aide d’un anémomètre. Il faudra également surveiller le confort acoustique et s’assurer que le bruit des ventilateurs ne dépasse pas les 40 dB (chacun), ainsi que l’isolation acoustique des gaines.

Point important de comparaison avec une VMC simple flux

Avec une VMC simple flux, la température de l’air neuf entrant est égale à celle de l’air extérieur. Cela risque de provoquer un inconfort et de rafraîchir votre logement. Au contraire, avec une VMC double flux, la température de l’air soufflé descend rarement en dessous des 10 °C ; la différence de température entre l’air soufflé et l’air intérieur est donc plus faible, ce qui procure un meilleur confort.

Les inconvénients

La VMC double flux est un équipement relativement onéreux, mais pour lequel on trouve dans bien des cas des subventions grâce aux aides liées à la transition écologique. L’air pulsé dans le logement engendre parfois des nuisances sonores, principalement au niveau des grilles de diffusion.

Les gaines de soufflage de la ventilation mécanique double flux doivent généralement êtres logées dans des faux-plafonds et gaines techniques verticales prévues à cet effet. Il faudra donc se montrer précautionneux lors de la pose. Ceci exposé, c’est un équipement très agréable apportant un réel confort, et très maitrisable, mais il faudra préalablement que l’installateur que vous aurez choisi règle correctement les débits afin de vous assurer les renouvellements d’air voulus.

Par ailleurs, il sera nécessaire de bien contrôler et de limiter les entrées d’air dîtes parasites. Il faudra donc d’une bonne isolation du bâtiment et à ce qu’il n’y ait pas d’ouvertures de fenêtres trop souvent laissées ouvertes.

Les avantages

Avantage et non des moindres avec la VMC double flux, à l’usage, votre santé s’en portera mieux. Une mauvaise qualité d’air intérieur est effectivement néfaste pour la santé des occupants. Ce bienfait est prodigué car la VMC double flux retient les particules fines, les poussières, ainsi que les allergènes présents dans l’air. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle une VMC double flux est conseillée aux personnes sensibles. Autre avantage, l’installation d’un VMC double flux procure une qualité d’air optimale. L’air vicié évacué du logement laisse place à un air sain.

Avec une VMC double flux, les humidités et moisissures ne se forment plus. En ventilant l’espace de votre logement, la VMC double flux empêche la formation de taches noires sur les murs et limite la formation de buée sur vos vitres en réduisant le taux d’humidité dans l’air. Enfin, la VMC double flux est bonne pour votre confort, et ce, quelle que soit la saison. En été, elle aide à garder une maison bien chauffée en utilisant les calories de l’air extrait pour le réchauffer. En été, votre VMC double flux rafraîchit l’air pénétrant dans votre foyer… Et tout ça, en filtrant les mauvaises odeurs !

À l’usage, une VMC double flux s’avère-t-elle rentable ?

Installer une VMC double flux avec un professionnel oscille entre 4 000 € et 8 000 €. Pour le système hors pose, il vous en coûtera entre 750 € et 3 000 €, comparativement à la somme approximative de 350 € pour une VMC simple flux. La consommation électrique des ventilateurs est plus élevée qu’avec une VMC simple flux (40 W pour une VMC double flux contre 15 W pour une VMC simple flux). Certains constructeurs produisent aujourd’hui des modèles permettant de faire des économies, mais dont le prix est relativement plus élevé.

La VMC double flux apporte un confort supplémentaire par le préchauffage de l’air insufflé. Il est important de réaliser plusieurs devis afin de mettre les entreprises en concurrence et faire baisser mécaniquement les prix. Pour obtenir rapidement une proposition, vous pouvez utiliser le formulaire de demande de devis en ligne, gratuit et sans engagement.

A propos