Aller au contenu principal

La VMC simple flux

Une VMC simple flux – ou ventilation mécanique contrôlée simple flux – reste bien plus avantageuse qu’une ventilation naturelle. Détail important, ce système d’aération est imposé dans les constructions neuves. Voici quelques détails sur les prix et le fonctionnement de la VMC simple flux, massivement utilisée dans le neuf, malgré les plus apportés par la VMC double flux.

  • Principe de la VMC simple flux
  • Points de comparaison
  • Avantages et inconvénients
  • Prix d’une VMC simple flux

Principe de fonctionnement de la VMC simple flux

La ventilation mécanique contrôlée est un dispositif permettant l’extraction de l’air intérieur du logement. Pour fonctionner, la VMC simple flux s’articule autour d’un ventilateur électrique inversé.

Il est fréquemment installé dans le grenier et aspire l’air humide et pollué (dit vicié) de l’intérieur du foyer pour y faire rentrer de l’air sain venant de l’extérieur.

Ce type de ventilation aspire l’air, créant ainsi l’abaissement de son volume dans le logement. L’air provenant de l’extérieur va ainsi pénétrer à l’intérieur via les bouches d’entrée d’air situées dans les diverses pièces principales (salon, salle à manger, chambre, etc.).

L’air extrait par les bouches d’aération situées dans les pièces d’eau (cuisine, salle de bain, w.c.) est ensuite expulsé vers l’extérieur via des gaines et une sortie située dans les combles.

Les points de comparaison d’une VMC simple flux

Les plus :

  1. un équipement très bon marché en comparaison avec la ventilation mécanique contrôlée double flux,
  2. une consommation d’énergie relativement faible,
  3. un entretien assez simple et ne nécessitant aucun investissement de moyens,
  4. configurée à un système hygroréglable de type B permettant une véritable gestion en fonction grâce à son couplage à un mode de détection de présence,
  5. rotation réglable selon 2 modes en fonction du besoin (salle de bain, cuisine),
  6. un faible encombrement.

Les moins :

  1. d’importantes pertes de chaleur provoquant une augmentation de votre facture énergétique,
  2. un manque de confort constaté par la présence d’un courant d’air froid généralement localisé près des accès et fenêtres compotant des entrées d’air.

Avantages et inconvénients de l’installation d’une VMC simple flux 


L’investissement de la pose d’une VMC simple flux se vérifie sur le long terme ; l’attention doit essentiellement être portée sur la consommation énergétique.


La consommation électrique d’une VMC simple flux doit être l’un des principaux critères de choix. Les systèmes de ventilation mécanique contrôlée basse consommation ou microwatt sont généralement des systèmes hygro B puisque destinés à des bâtiments résidentiels.

Alors que les systèmes d’extraction classiques consomment approximativement 45 watts, les systèmes microwatt permettent quant à eux de descendre sous les 15 watts. Cet écart peut paraître faible, toutefois, il ne faut pas oublier qu’une VMC tourne constamment, ce qui confère une économie d’environ 40 €/an. Sachant qu’un système microwatt vaut environ 100 € de plus à l’achat, cela nous donne une rentabilité à très court terme.

Prix d’un équipement simple flux 

Faire installer une ventilation simple flux par un professionnel peut varier de 650 à 1500 €.
Pour un système de ventilation autoréglable, comptez un prix d’achat minimum de 150 €.

A propos